Les créations des années 80/90

Durant les années 80, répondant à diverses mesures et dispositifs mis en place par l'Etat, l'association développe ses activités en créant plusieurs structures nouvelles :
  • ouverture du Restaurant Populaire en période hivernale ; ce service offre des repas peu onéreux ou gratuits dans certains cas ;
  • création du Centre d'Aide à l'Insertion spécialisé dans l'accueil et l'accompagnement des personnes asociales ;
  • ouverture d'une Antenne d'Accueil Médical pour assurer les premiers soins et proposer une orientation médicale aux personnes les plus démunies.
En 1988, et pour la première fois, la SDAT décentralise son action en ouvrant un Centre d'hébergement éclaté à BEAUNE sous l'appellation INSER'SOCIAL BEAUNE, répondant ainsi à la demande de la Ville de BEAUNE et de son CCAS. Par la suite, une action similaire s'est engagée également avec la Ville de CHENOVE, commune de l'agglomération dijonnaise.

Pendant ce temps, les ateliers de la rue Auguste Frémiet connaissent un développement lié à la mise en place par l'Etat de différentes mesures d'insertion (Revenu Minimum d'Insertion, Contrat Emploi Solidarité, Contrat d'Insertion...). Cette expansion a nécessité une réorganisation du secteur économique de l'association en une unité de gestion.
C'est ainsi qu'en 1991 est née SDAT'ENTREPRISE, établissement secondaire chargé de la gestion des différents ateliers : sous-traitance, entretien bâtiment, services de proximité (nettoyage, blanchisserie), travaux du cimetière.
façade du Foyer de la Manutention réhabilité

En 1992, une opération de réhabilitation du Foyer de la Manutention est réalisée avec l'appui financier de l'Etat et des collectivités locales (Département, Ville de DIJON). L'objectif est la rénovation complète de l'immeuble avec la création de 83 logements dotés des normes actuelles de confort et de sécurité ainsi que le conventionnement du foyer au titre de l'Aide Personnalisée au Logement.
A la suite de cette importante rénovation, une section Maison d'Accueil pour Personnes Agées Marginalisées (MAPAM) d'une capacité de 30 places a été ouverte dans le Foyer de la Manutention. Cette structure nouvelle, qui bénéficie d'un prix de journée alloué par le Conseil Général de la Côte-d'Or, reçoit les personnes désocialisées de plus de 60 ans.