Une fondation du 13 mars 1903

La Société Dijonnaise de l'Assistance par le Travail est une fondation du début du 20ème siècle des époux GRANGIER, bienfaiteurs de la Ville et des Hospices de DIJON.

C'est en effet le 13 mars 1903 que la Société Dijonnaise de l'Assistance par le Travail a été créée avec pour but « de faciliter aux malheureux sans travail, valides et encore en état de travailler, la recherche d'une place, et de leur éviter de se livrer à la mendicité, en leur procurant des ressources par un travail temporaire, en les adressant aux patrons, aux oeuvres et aux associations qui sont à même de leur venir en aide, de leur trouver un emploi, et de rapatrier, s'il y a lieu, ceux qui sont étrangers à la Ville ».

Vue générale de l’immeuble de la SDAT dans les années 1920.
Façade angle de la rue des Facultés (devenue par la suite rue des Anciennes Facultés) et rue de la Manutention.
Vue générale de l’immeuble de la SDAT dans les années 1920.